Nous vous rappelons tout de suite.

    Laissez vos coordonnées, nous vous rappelons.

    Dépannage de chaudière à gaz, une affaire de spécialiste

    Quand la chaudière tombe en rade, c’est souvent au pire moment : en pleine saison de chauffe. Qu’elle fonctionne au gaz de ville, au GPL ou autre combustible, sortir d’emblée sa boîte à outils n’est pas la meilleure chose à faire. Il vaut mieux contacter une entreprise qualifiée, capable d’intervenir rapidement et en toute transparence !

    Les chaudières à combustion, notamment au gaz, doivent faire l’objet d’un entretien annuel. Il s’agit principalement d’éviter le danger d’intoxication au monoxyde de carbone. D’un autre côté, une chaudière bien entretenue est plus économique à l’usage et vit plus longtemps. Cependant, si une maintenance régulière réduit les risques de panne, elle ne peut les annuler complètement. Ne serait-ce qu’à cause des pièces d’usure, qu’il est nécessaire de remplacer périodiquement.

    Tél : 01 43 94 07 08

    Prix d’un appel local

    Agréé toute assurances

    SVP est à votre services à tout moment

    Service de dépannage en plomberie

    N’hésitez pas à faire appel à notre société de dépannage en cas de besoin en plomberie dans le département du Val de Marne (94) – Limeil-Brévannes (94450)

    Dépannage de chaudière à gaz : quand l’intervention d’un professionnel est-elle nécessaire ? 

    Les signes annonciateurs d’une panne 

    Lorsqu’une chaudière ne produit plus d’eau chaude ou émet un bruit anormal, cette dernière doit être vérifiée par un chauffagiste.  

    L’alimentation au gaz peut également présenter des dysfonctionnements et ne plus alimenter l’installation en combustible. Le circuit d’eau chaude peut aussi s’entartrer, ce qui conduit à une baisse d’efficacité au niveau du chauffage.

    Les vérifications à effectuer 

    Lorsque la panne provient d’un des équipements de la chaudière, il est nécessaire de faire appel à un chauffagiste qui pourra remplacer la pièce défectueuse le cas échéant. 

    La panne peut aussi provenir d’un problème d’alimentation au gaz naturel. Pour identifier plus facilement le problème, vous pouvez vérifier si votre gazinière alimentée en gaz fonctionne correctement. Si c’est le cas, le problème provient sans doute d’un composant de la chaudière et non de l’alimentation au réseau GRDF. 

    Si votre gazinière au gaz ne fonctionne plus, à l’inverse, il s’agit peut-être d’un problème au niveau du réseau GRDF. Dans ce cas, vous pouvez contacter votre fournisseur d’énergie qui interviendra rapidement chez vous.  

    Lorsque vous n’avez pas de gazinière à disposition pour cette vérification, regardez si votre chaudière ne s’est pas mise en sécurité après une coupure de courant. Certaines chaudières affichent également des codes erreurs qui permettent de localiser la panne. Pour cela, référez-vous à la notice d’utilisation. 

    L’entretien de la chaudière pour prévenir les pannes 

    L’entretien d’une chaudière à gaz doit être obligatoirement fait tous les ans. Cette intervention permet de prévenir les pannes, d’augmenter la durée de vie de l’installation… et de vous conformer à vos obligations ! 

    Le brûleur, le corps de chauffe, la veilleuse et l’extracteur qui composent la chaudière seront tout d’abord nettoyés. Ce décrassage permet de limiter la production de monoxyde de carbone qui est dangereux pour la santé. L’efficacité de chauffe des équipements sera également améliorée, ce qui permet de réaliser jusqu’à 12% d’économie sur la facture d’énergie. 

    Plusieurs éléments de l’installation seront également vérifiés comme la pompe, le circulateur, les dispositifs de sécurité ainsi que le conduit de raccordement. En cas de dysfonctionnement d’un des composants, le chauffagiste pourra intervenir avant qu’une panne plus importante apparaisse. 

    Pour limiter la consommation d’énergie, l’optimisation des réglages pendant l’entretien permet d’ajuster la pression et le débit de gaz ainsi que les organes de régulation internes et externes aux réels besoins du foyer. Ces réglages sont importants, car cela évite une surconsommation de gaz. Cette étape est également nécessaire pour prévenir l’émission de monoxyde de carbone due à un sur-débit de gaz.  

    Une fois la chaudière vérifiée, l’intervenant va mesurer le taux de monoxyde de carbone dans la pièce et à proximité de l’appareil.  

    Pour justifier du bon entretien de l’installation auprès de votre assurance ou de votre bailleur, le technicien vous remettra dans les jours qui suivent l’intervention une attestation d’entretien de chaudière.